Programme Canadien D’Adoption du Numérique

Programme Canadien D’Adoption du Numérique

Zones de recrutement admissibles

Être situé dans le comté de L&A, le comté de Frontenac (nord, sud, centre, îles), Gananoque, Kingston ET avoir un code postal qui commence par l’un des suivants :

K0H, K7R, K7N, K0K, K7M, K7K, K7L, K7P, K7G

Pour les entreprises situées hors la zone de captage, veuillez consulter le site.

Petites entreprises éligibles

Les bénéficiaires finaux admissibles doivent être des petites entreprises qui répondent à tous les critères suivants :

· Une entreprise à but lucratif (y compris les entreprises sociales à but lucratif et les coopératives);
· Une entreprise enregistrée ou constituée en société;
· Une entreprise orientée vers le consommateur;
· Une entreprise accessible aux clients ou qui fournit des services en personne aux clients;
· Une entreprise comptant au moins un employé (ne peut pas être le propriétaire);
· Les bénéficiaires doivent s’engager à maintenir la stratégie d’adoption du numérique pendant 6 mois après l’intervention
· Une entreprise devra consentir à participer aux enquêtes de suivi, afin que ses informations soient communiquées au gouvernement du Canada (ISDE et Statistique Canada) et à ce que le nom de son entreprise soit publié comme bénéficiaire du financement.

Bénéficiaires ultimes non admissibles (petites entreprises)

Les bénéficiaires ultimes non admissibles comprennent :

· Les chaînes d’entreprises, les franchises ou les organismes de bienfaisance enregistrés;
· Les représentants de sociétés de marketing à plusieurs niveaux;
· Les courtiers en immobilier.

Coûts admissibles

Les coûts admissibles comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants :

· Les coûts liés à la mise en œuvre de leur plan de commerce électronique numérique (p. ex. développement du site Web, paiements électroniques, etc.);
· Les coûts liés à l’optimisation de la recherche sur le site Web;
· Les coûts liés à l’installation d’une plateforme de commerce électronique (y compris les frais/coûts d’abonnement);
· Les coûts des solutions de back-office pour soutenir une stratégie de commerce électronique;
· Les coûts de la publicité dans les médias sociaux;
· Les coûts liés à la création de bases de données clients.

Coûts inéligibles

Les coûts non admissibles comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants :

· Les coûts de connectivité;
· Les coûts liés à l’expédition des marchandises achetées par le biais de la plateforme de commerce électronique.

Si vous avez des questions sur le programme Développer votre entreprise en ligne, veuillez nous contacter à  sandes@investkingston.ca ou appeler le 613-544-2725 x 7222.

Guide du programme (devrait être lié à la page du CDAP et être téléchargeable en format PDF)

Aperçu du programme

Dans le budget 2021, le gouvernement du Canada a annoncé le Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN) pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes. Le programme Développez vos Activités Commerciales en Ligne fait partie du PCAN.

Le PCAN aidera les PME à renforcer leur présence sur le marché du commerce électronique et à numériser la façon dont elles gèrent leurs affaires en coulisse. Le programme offre du financement et de l’expertise aux entreprises, ainsi que des possibilités de formation et de travail pour les jeunes Canadiens en tant que conseillers en commerce électronique.

Portée du programme
Le programme ‘’Développez vos Activités Commerciales en Ligne’’ aidera jusqu’à 90 000 petites entreprises, qui n’ont pas encore adopté les technologies numériques, à prendre parti des possibilités de commerce électronique à travers le Canada. La Société du Développement Économique de Kingston et le ministère de (ISED) aideront 1 165 PME des environs à adopter une nouvelle stratégie numérique.

Les entreprises éligibles recevront des micro-subventions allant jusqu’à 2 400 dollars pour les aider à couvrir les coûts liés à l’adoption des technologies numériques, ainsi que le soutien et les conseils d’un réseau de conseillers en commerce électronique.

Le programme soutiendra un réseau de plus de 11 000 conseillers en commerce électronique à travers le pays. Les conseillers en commerce électronique auront la possibilité de travailler avec les petites entreprises locales pour évaluer leurs besoins numériques et les aider à développer leurs stratégies de commerce électronique et à déployer de nouvelles technologies numériques.

Évaluation des candidatures
Les demandes seront évaluées sur la base des critères définis dans le présent document.

Soutien aux candidatures / Informations de contact
Si vous avez des questions, vous pouvez obtenir de l’aide auprès de la Société de Développement Économique de Kingston. Le soutien peut être fourni en anglais et en français en ce moment. Veuillez contacter Dejhana Sandes à la société par courriel : sandes@investkingston.ca, ou par téléphone : 613-544-2725 x7222

 

Détails pour les bénéficiaires de petites entreprises :

1) Portée du programme
Dans la région du Grand Kingston, le programme Développez vos Activités Commerciales en Ligne, administré par la Société Économique de Kingston, aidera jusqu’à 1 165 petites entreprises qui n’ont pas adopté les technologies numériques à tirer parti des possibilités de commerce électronique.

Les entreprises admissibles recevront des micro-subventions d’un montant maximal de 2 400 $ pour les aider à couvrir les coûts liés à l’adoption des technologies numériques (c’est-à-dire les logiciels, l’infrastructure technologique, la cybersécurité, les abonnements et les licences de plate-forme), ainsi que le soutien et les conseils d’un réseau de conseillers en commerce électronique.

2) Admissibilité des candidats – Petites entreprises
Les entreprises candidates doivent répondre à tous les critères d’éligibilité suivants :

Zone de candidature éligible

Être situé dans le comté de L&A, le comté de Frontenac (nord, sud, centre, îles), Gananoque, Kingston ET avoir un code postal qui commence par l’un des suivants :

K0H, K7R, K7N, K0K, K7M, K7K, K7L, K7P, K7G

Les candidats doivent également être :

·  Une entreprise à but lucratif (y compris les entreprises sociales à but lucratif et les coopératives)
·  Une entreprise enregistrée ou constituée en société
·  Une entreprise en contact avec les consommateurs
·  Une entreprise à laquelle les clients peuvent accéder ou qui fournit des services en personne aux clients.
·  Employer au moins un salarié (il ne peut pas s’agir du propriétaire).
·  S’engager à maintenir la stratégie d’adoption du numérique pendant 6 mois après avoir reçu la subvention
·  Requit de consentir à participer aux enquêtes de suivi, à ce que leurs informations soient partagées avec le gouvernement du Canada (ISED et Statistique Canada) et à ce que le nom de leur entreprise soit publié en tant que bénéficiaire du financement.

3) Nous demanderons aux candidats des petites entreprises de fournir les éléments suivants :

L’un des éléments suivants :

·  Un document gouvernemental qui confirme l’entreprise (documents de constitution en société ou d’enregistrement, numéro d’entreprise de l’ARC, permis d’exploitation ou d’entreprise) ;
ou
· Numéro d’entreprise fédéral

Ainsi que tous les éléments suivants :

·  Les coordonnées de l’entreprise et des propriétaires
·  Numéro de TPS/TVH ;
· Un document gouvernemental qui confirme le paiement des retenues à la source payées (l’employé doit avoir travaillé dans l’entreprise pendant au moins trois (3) mois)
·  Type d’industrie et code SCIAN
·  Nombre d’années d’existence de l’entreprise
 · Proposition sur la façon dont la subvention sera utilisés par rapport aux catégories de coûts admissibles (décrites dans la section Coûts admissibles ci-dessous).

4) Les petites entreprises non admissibles sont les suivantes :

·  Les chaînes d’entreprises, les franchises ou les organismes de bienfaisance enregistrés
·  Les représentants de sociétés de marketing multi-niveaux ; et,
·  Les agences immobilières.

5) Aperçu et calendrier des demandes

Les subventions seront accordées dans l’ordre de réception d’applications.

Le formulaire de demande doit être soumis et approuvé par la Société du Développement Économique de Kingston avant le début du projet. Le fait de répondre aux critères d’admission du programme ne garantit pas que la demande sera approuvée pour le financement. Les demandeurs doivent s’assurer que le formulaire de demande et toutes les informations et pièces jointes requises sont remplis et soumis. Une demande incomplète ne peut être approuvée pour recevoir une subvention.

Guide de la proposition : solution en ligne proposée / résultat souhaité pour les fonds de la subvention / votre proposition correspond-elle aux conditions d’éligibilité ?

La candidature au programme comporte les étapes suivantes :

Étape 1 : Remplir la demande en ligne, en démontrant que vous répondez aux critères d’admissibilité, fournir les documents requis et soumettre votre proposition pour la mise en œuvre ou l’amélioration des technologies numériques.

Étape 2 : La Société du Développement Économique de Kingston et ses conseillers examineront les demandes soumises et complètes en fonction des critères d’admissibilité. Les demandeurs seront contactés dans les cinq jours suivants pour une mise à jour de leur demande.

Étape 3 : Les demandeurs qui répondent aux critères d’admissibilité seront approuvés sous condition pour le programme et recevront une lettre de subvention ainsi que leur accord de subvention.

Étape 4 : Une fois que le demandeur aura signé la convention de subvention, il sera approuvé dans le programme.

Étape 5 : Les candidats approuvés sont ensuite mis en relation avec des conseillers en commerce électronique afin de faciliter la mise en œuvre de leur proposition de commerce électronique s’ils demandent de l’aide.

6) Attribution des fonds
L’approbation du financement des candidats retenus sera conditionnée par les termes et conditions définis dans la lettre de subvention. Après la date de début du projet, l’entreprise doit soumettre à la Société du Développement Économique de Kingston le rapport de synthèse des dépenses ainsi que les reçus et/ou les copies de factures, avec preuve de paiement, pour toutes les dépenses admissibles liées au projet dans les 90 jours suivants.

 

Conditions générales :
Les accords de financement exigeront que le demandeur suive les lignes directrices et les exigences du programme, y compris la soumission des rapports finaux et des documents de rapports financiers.

Les fonds seront remboursés après examen des reçus et/ou des copies de factures, avec une preuve de paiement suffisante.

Les petites entreprises bénéficiaires doivent s’engager à maintenir la stratégie d’adoption numérique pendant six mois après l’intervention.

Une entreprise devra consentir à participer aux enquêtes de suivi, à ce que ses informations soient partagées avec le gouvernement du Canada (ISED et Statistique Canada) et à ce que le nom de son entreprise soit publié en tant que bénéficiaire du financement.

7) Conseillers en commerce électronique

Des conseillers en commerce électronique seront disponibles, sans frais pour l’entreprise, afin d’examiner la stratégie et les exigences numériques actuelles, de fournir une recommandation sur les stratégies de marketing numérique, les médias sociaux, le référencement, la publicité payante et les analyses afin de vous aider à déterminer les meilleures options pour votre entreprise.

Un agent de liaison de la Société du Développement Économique de Kingston sera chargé de gérer tous les aspects des missions du conseiller en commerce électronique auprès de l’entreprise, de répondre aux questions et de résoudre les problèmes éventuels.

Les conseillers en commerce électronique peuvent consacrer jusqu’à 30 heures à l’évaluation, à la recommandation et à la mise en œuvre de certaines solutions.

Bien que les services du conseiller en commerce électronique ne soient pas obligatoires, il est recommandé aux petites entreprises de profiter de ce service pour s’assurer qu’elles prennent une décision éclairée. Le soutien des conseillers en commerce électronique sera offert aux petites entreprises, quel que soit leur statut d’éligibilité.

Dépenses éligibles/inapplicables

La Société et ses conseillers en commerce électronique évalueront l’admissibilité des coûts.

Dépenses admissibles (coûts)

Tous les coûts admissibles doivent avoir un lien direct avec la mise en œuvre d’un nouveau magasin de commerce électronique dans votre plan de dépenses proposé. Tout ce qui n’est pas lié à la vente directe de produits ou de services en ligne ne sera pas une dépense admissible.

·  Coûts liés à la mise en œuvre ou à l’amélioration d’un plan de commerce électronique numérique (c’est-à-dire outils de réservation en ligne, systèmes de commande en ligne, paiements électroniques).
·  Coûts liés à l’optimisation de la recherche sur le site Web
·  Les coûts liés à l’installation d’une plateforme de commerce électronique (y compris les frais d’abonnement)
·  Coûts des solutions de back-office pour soutenir une stratégie de commerce électronique (c’est-à-dire une solution de commerce électronique qui permet une intégration complète entre la vitrine et les processus de back-office, comme la gestion des stocks, l’exécution des commandes et la distribution).
·  Coûts des médias sociaux, de la publicité et du marketing.
Remarque : le plan ne peut pas être utilisé uniquement à des fins de marketing, il doit être lié au plan global de mise en œuvre du commerce électronique, et non pas être un élément autonome.
·  Coûts liés à la création de bases de données clients
· Engagement d’un consultant ou d’une agence pour exécuter des initiatives de marketing numérique liées à votre magasin de commerce électronique
·  Développement d’un nouveau site de commerce électronique
·  Mise à niveau d’un site de commerce électronique existant pour y ajouter des fonctionnalités (c’est-à-dire de nouveaux plugins ou de nouvelles fonctions).
Remarque : le redéveloppement d’un site Web existant n’est pas admissible.
·  
Logiciels nécessaires à la mise en œuvre d’une solution de commerce électronique
Remarque : tous les logiciels doivent être directement liés à la vente de biens et de services en ligne, et vous devrez le souligner clairement dans votre plan soumis.
·  
Matériel ou logiciel jusqu’à 20 % du montant total de la subvention.
Remarque : tout le matériel et les logiciels doivent être directement liés à la        vente de biens et de services en ligne, et vous devrez le préciser dans le plan       que vous soumettrez.

(Cette subvention ne couvre que 20 % du coût admissible. Par exemple, si le       matériel admissible coûte 1 000 $, seuls 200 $ peuvent être réclamés, et non la totalité des 480 $).

Dépenses non admissibles

Les coûts non admissibles comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants :

·  Les coûts de connectivité.
· 
Coûts liés à l’expédition de biens achetés par le biais de la plateforme de commerce électronique
·  Les achats effectués avant l’approbation de la subvention
· Logiciels de bureau (c’est-à-dire Microsoft Office, iWork, Google Workspace, etc.)
· Renouvellement de services numériques tels que le nom de domaine, l’abonnement à un logiciel, etc.
· Ceci inclut les abonnements existants au commerce électronique.
·  Signalisation et impression
· Redéveloppement du logo et changement d’image de marque
·  Salaire du propriétaire de l’entreprise ou de l’employé actuel pour l’exécution du projet
·  Coûts d’achat de terrains, de bâtiments ou de véhicules
· Coûts des actifs incorporels tels que le goodwill, qu’ils soient capitalisés ou passés en charges
·  Frais de dépréciation ou d’amortissement
·  Intérêts sur le capital investi, les obligations ou les débentures
· 
Escompte sur obligations
· Paiements mensuels d’hypothèque, de prêt et/ou de loyer
· Refinancement d’une dette existante
·  Pertes sur investissements, créances irrécouvrables et toute autre dette
·  Amendes ou pénalités
·  Coûts liés à un litige
·  Honoraires d’administrateurs, y compris les paiements à tout membre ou dirigeant du conseil d’administration du bénéficiaire
·  Coûts d’opportunité
·  Frais d’accueil et de divertissement
·  Frais de franchise et/ou frais de licence de franchise
·  Frais de lobbying
·  Nouvelles dépenses en capital
·  Frais de conseil pour la soumission d’une demande de CDAP ou tout autre coût non lié à l’acquisition ou à la mise en place d’une solution technologique.

 

Évaluation et vérification des rapports de dépenses

À la fin de votre projet, vous fournirez les factures, ainsi que les preuves de paiement, et vous serez remboursé des dépenses admissibles par transfert électronique de fonds (TEF) ou par chèque. La Société du Développement Économique de Kingston évaluera les dépenses soumises en fonction des critères d’admissibilité pour approbation afin de déterminer le montant final de la subvention.

Le gouvernement du Canada se réserve le droit de procéder à une vérification.

Exigences relatives au rapport final

Les bénéficiaires doivent soumettre un rapport final accompagné d’une preuve de paiement adéquate pour recevoir le paiement de la subvention. Le bénéficiaire doit également s’engager à maintenir la stratégie d’adoption du numérique pendant six mois après l’intervention.

Une entreprise devra consentir à participer aux enquêtes de suivi, à ce que ses renseignements soient partagés avec le gouvernement du Canada (ISED et Statistique Canada) et à ce que le nom de son entreprise soit publié comme bénéficiaire du financement.

 

Détails pour les conseillers en commerce électronique :

Dans la région du Grand Kingston, le programme Développez vos Activités Commerciales en Ligne, administré par la Société du Développement Économique de Kingston et géré par KEYS, soutiendra les conseillers en commerce électronique. Il embauchera, formera, encadrera et déploiera des étudiants en tant que conseillers en commerce électronique pour soutenir les petites entreprises participantes qui ont besoin de conseils pour développer leur commerce électronique et leurs capacités numériques.

Les conseillers en commerce électronique recevront une formation leur permettant de comprendre le programme ” Développez vos Activités Commerciales en Ligne “, d’apprendre les capacités de plusieurs solutions de commerce électronique et ses outils reliés, de comprendre les bases de la cybersécurité, de développer des compétences en communication et de déterminer les besoins et les valeurs de chaque entreprise.

Les étudiants agiront en tant que conseillers en commerce électronique auprès de petites entreprises qui ont besoin de conseils pour développer leurs capacités numériques et de commerce électronique. Les conseillers en commerce électronique seront temporairement employés par KEYS, à travers la Société du Développement Économique de Kingston, pour la durée de la formation et des placements auprès des petites entreprises.

 

Admissibilité des candidats – Conseillers en commerce électronique

Les candidats qui ont obtenu un diplôme d’études secondaires et qui prévoient de poursuivre des études postsecondaires ; ou qui poursuivent actuellement des études postsecondaires ; ou qui ont récemment obtenu un diplôme d’un établissement postsecondaire, doivent répondre à tous les critères d’admissibilité suivants :

·  Être citoyen canadien, résident permanent ou personne à qui l’on a conféré l’asile en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés ;
·  Être légalement autorisé à travailler en vertu des lois et règlements provinciaux et territoriaux pertinents ; et
·  Avoir un numéro d’assurance sociale valide au début de l’emploi.
·  Nous demanderons aux candidats de fournir les renseignements suivants :
·  Numéro d’assurance sociale
·   Statut d’inscription actuel (diplôme d’études secondaires, étudiant ou diplômé récent)
·  Documents à l’appui des études terminées (diplôme, certificat de formation générale, certificat, baccalauréat, etc.)

 

Aperçu et calendrier des demandes

Les demandes seront examinées dans l’ordre où elles sont reçues.

Le formulaire de candidature doit être soumis et approuvé par KEYS avant que l’emploi ne commence. Le fait de répondre aux critères d’admission du programme ne garantit pas l’approbation de la demande. Les demandeurs doivent s’assurer que le formulaire de demande et toutes les informations et documents justificatifs requis sont remplis et soumis. Une demande incomplète ne peut être approuvée.

 

 

Les étapes de la candidature au programme des conseillers en commerce électronique :
Étape 1 : Remplir la demande en ligne démontrant que vous répondez aux critères d’éligibilité pour les conseillers en commerce électronique.

Étape 2 : KEYS examinera les candidatures soumises et complètes par rapport aux critères d’éligibilité. Les candidats seront contactés dans un délai de 2 semaines pour une mise à jour de leur candidature.

Étape 3 : Les étudiants qui répondent aux critères d’admissibilité seront approuvés de manière conditionnelle pour le programme. Ils seront contactés avec une lettre d’embauche et devront également fournir d’autres documents d’accueil démontrant les critères d’admissibilité, effectuer une vérification des antécédents, et renvoyer les documents fiscaux nécessaires à l’embauche par KEYS via la Société du Développement Économique de Kingston.

Étape 4 : Une fois l’approbation finale obtenue, un contrat de travail sera remis au candidat par KEYS pour signature.

Étape 5 : Une fois l’intégration terminée, les conseillers en commerce électronique suivront un programme de formation par le biais de KEYS Kingston afin d’acquérir les compétences nécessaires en matière de commerce électronique et de marketing numérique pour soutenir les petites entreprises dans le cadre d’un stage.

Attentes :

Être disponible entre 20 et 40 heures par semaine pour un total de 340 heures. Des dispositions spéciales sont prises pour les étudiants en alternance. Toutes les heures sont soumises à l’approbation de KEYS et de la Société de Développement Économique de Kingston, qui vous contacteront en cas de doute.

Compléter le programme de formation autogéré (20 heures) avec un score minimum de 80%.

Travailler avec les entreprises assignées pour examiner leur stratégie numérique actuelle, recueillir les besoins et fournir une recommandation écrite.

Aider à la mise en œuvre ou à l’amélioration des technologies numériques.

Remplir les rapports requis chaque semaine et à la fin de chaque projet.

 

Informations de contact

Si vous avez des questions, le centre pour l’emploi KEYS peut vous aider. L’assistance peut être fournie en anglais et en français en ce moment. Veuillez contacter Dejhana Sandes à Sandes@investkingston.ca ou appeler le 613-544-2725, poste 7222